Voici comment fonctionne l’engraissement des veaux suisses.

La Suisse est connue pour ses paysages à couper le souffle et ses montagnes, mais elle l’est également pour ses nombreuses spécialités de fromage et de chocolat. Pour fabriquer ces précieux produits, il faut beaucoup de lait – et pour que nos vaches puissent donner du lait, il faut des veaux. Il en résulte un circuit durable où les productions de lait et de viande fonctionnent main dans la main.

La vache laitière

En Suisse, 3,47 millions de tonnes de lait sont produites chaque année par 550’000 vaches laitières et 23’500 producteurs. Pour qu’une vache produise du lait, elle doit mettre au monde un veau par an à partir de 2-3 ans.

Le veau

Les veaux qui ne conviennent pas à la production de lait sont engraissés pour la production de viande – en Suisse, il s’agit chaque année d’un peu moins de 300’000 veaux. Les veaux sont abattus lorsqu’ils ont entre quatre et six mois maximum. Au total, 98% de la viande de veau suisse proviennent d’exploitations qui produisent du lait comme aliment à destination des êtres humains, ce qui en fait un coproduit.

Le bœuf

La plupart des bœufs proviennent d’exploitations familiales suisses, qui détiennent en moyenne 35 animaux. Seuls 3% des 450’000 détenteurs de bœufs d’élevage possèdent plus de 100 animaux. Chaque Suisse consomme en moyenne 11,5 kg de viande de bœuf et 3 kg de viande de veau par an.

La sévère loi suisse sur la protection des animaux veille à ce que tant les vaches laitières que les veaux et les bœufs soient détenus dans notre pays dans le plus grand respect des exigences des espèces. Dans le domaine de l’engraissement des veaux, la loi stipule par exemple que les animaux doivent non seulement être nourris de lait, mais aussi avoir libre accès à de l’eau et du fourrage grossier, que les veaux doivent être détenus en groupes et les stabulations être garnies de paille. De nombreuses exploitations d’engraissement des bœufs participent en outre aux programmes volontaires comme «Systèmes de stabulation particulièrement respectueux des animaux» (SST) et «Sorties régulières en plein air» (SRPA).

A télécharger: cycle de la production de lait